Isabelle Quentin

Des réseaux en éducation aux MOOC

Comment passer du groupe à la communauté ?


En 2000, Grossman et Wineburg s’appuient sur l’observation pendant une période 30 mois, d’une communauté réunissant 22 enseignants d’anglais et de sciences sociales, ainsi que  deux éducatrices spécialisées. Ces enseignants travaillent dans le même établissement scolaire situé en zone urbaine et se réunissent en présentiel deux fois par mois afin d’élaborer un programme d’étude interdisciplinaire. Les auteurs s’attachent à partir de leur expérience à décrire les comportements des membres de la communauté et proposent un modèle permettant de repérer l’émergence d’une communauté à partir d’un groupe. Pour Grossman et Wineburg, la présence de certains marqueurs permet de penser qu’un groupe est en train d’évoluer vers une communauté. Ils schématisent ces marqueurs de la façon suivante :

Image 1: Model of the formation of teachers’ professional community, Grossman & Wineburg (2001), p.45

L’année suivante, Grossman et Wineburg aidés par Woolworth poursuivent leurs travaux de recherche sur cette communauté d’enseignants. Ils présentent une analyse des discours des acteurs impliqués et des traces issues des rencontres des enseignants de la communauté (comptes-rendus de réunion par exemple). Ils affinent leurs premiers résultats et concluent notamment sur le fait que former une communauté nécessite de s’investir dans un travail intellectuel mais aussi social. Ce travail social demande d’acquérir de nouvelles formes de leadership plus distribuées et moins formelles et de pouvoir s’exprimer sans crainte de la honte ou de la censure.

Plus récemment, Cadillo (2008) propose un cadre d’analyse et le teste sur le Petit Bazar[1]. Le Petit Bazar est un portail conçu pour les enseignants du primaire du canton de Genève. Bien que sa fréquentation soit rendue obligatoire par l’institution, il ne s’y déroule que très peu de travail collaboratif. Les enseignants adoptant plutôt un comportement de consommateurs. Les travaux de Cadillo visent à présenter des pistes pour transformer ce groupe en communauté. L’auteur procède à des entretiens semi-directifs et poste une enquête en ligne pour identifier les dimensions ou les facteurs à modifier, à retravailler ou à construire pour favoriser l’émergence d’une communauté de pratique. Elle conclut que les facteurs à développer pour créer une communauté à partir d’un groupe d’enseignants en contexte sont les suivants :

  • La construction d’identités individuelle et collective par les membres du groupe
  • La sélection spontanée des membres en fonction de leur volonté d’adhérer au projet de la communauté
  • Une longévité suffisante pour laisser le temps aux membres de s’acculturer aux règles et aux valeurs de la communauté
  • La forte implication des membres autour du projet de la communauté
  • La mise en place d’échanges réciproques entre les membres
  • Le partage explicite des pratiques professionnelles
  • La participation périphérique doit être encouragée et considérée comme légitime
  • La mise en œuvre de modalités de gestion des connaissances

Références

Cadillo, S (2008). Le portail du petit bazar. Mémoire en vue de l’obtention du Master of Science in Learning and Teaching Technologies, sous la direction de Peraya, D, Université de Genève.

Grossman, P. Wineburg, S. (2000). What makes teacher community different from a gathering of teachers ? An occasional paper co-sponsored by Center for he study of Teaching and Policy and Center on English learning & achievement. http://java.cs.vt.edu/public/classes/communities/readings/Community-GWW-01-2001.pdf

Grossman, P., Wineburg, S., Woolworth, S. (2001). Toward a Theory of Teacher Community. Teacher College Record, 103(6), 942-1012.


[1] Le Petit Bazar est un site pédagogique réservé aux collaborateurs du DIP-Genève et aux étudiants FPSE – SSED (Licence mention Enseignement). Il est consultable à l’adresse http://petit-bazar.unige.ch/ (le 31 mai 2012).  

2 commentaires sur “Comment passer du groupe à la communauté ?

  1. Pingback: Lu cette semaine (weekly) | relation, transformation, partage

  2. Pingback: Veille Antic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 31 mai 2012 par dans Articles, et est taguée , , , .
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 919 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :