Isabelle Quentin

Usages, numérique, éducation, réseaux d'enseignants, MOOC

L’apprentissage organisationnel

L’apprentissage organisationnel (AO) se définit comme un phénomène collectif d’acquisition et d’élaboration de connaissances qui modifie plus ou moins profondément et plus ou moins durablement la gestion des situations par les membres de l’organisation (Koening, 1997).  Il n’y a pas d’apprentissage organisationnel sans apprentissage individuel. Dans une organisation, l’AO s’articule autour :

  • Du choix des voies de l’apprentissage (accumulation d’expériences ou expérimentations nouvelles) ;
  • Du niveau de transformation des pratiques (ce qui est appris dans une relation coopérative et qui réinvestit dans la pratique professionnelle).
  • Des résistances à l’apprentissage. Ces résistances peuvent être stratégiques (liées au comportement des acteurs) ou automatiques (mise en place de routines organisationnelles) ;

Pour Argyris (1995) l’apprentissage naît dès que nous détectons un écart entre une intention et ses conséquences effectives et que nous essayons de le corriger.  Il distingue deux degrés d’apprentissage qui correspondent à deux niveaux de changement dans l’organisation.

Figure 1 : apprentissage en simple et double boucle, Argyris, 1995

Le premier niveau (apprentissage en simple boucle) est celui où les acteurs de l’entreprise, appliquant des solutions connues, résolvent les difficultés quotidiennes sans réellement innover. L’individu, replacé dans une situation identique, répètera les mêmes actions, car, il cherche à se protéger derrière des routines défensives.
Le second niveau (apprentissage en double boucle) n’est requis que lorsque la situation l’exige. Il devient nécessaire si les normes acquises d’apprentissage ne parviennent plus à répondre au nouveau contexte. L’individu cherche alors à éliminer les erreurs en cascade et les routines défensives. L’apprentissage organisationnel se met en place lors des apprentissages en double boucle.

Références

Argyris, C. (1995). « Savoir pour agir et surmonter les obstacles à l’apprentissage organisationnel ». InterEditions, Paris, 1995.

Koening, G. (1997). « Apprentissage organisationnel ». In Encyclopédie de gestion, 2ème édition, Yves Simon & Patrick Joffre (dir). Ed Economica, Paris, pp° 171-184

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 5 juin 2012 par dans Articles, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :