Isabelle Quentin

Usages, numérique, éducation, réseaux d'enseignants, MOOC

Suivre un MOOC, c’est être un Self Directed Learner

Les MOOCs (Massive Open Online Courses) ont connu en 2012 un développement sans précédent. Gratuits et ouverts, ils rendent (en théorie) accessible à tous la connaissance. Le choix de participer à un MOOC relève le plus souvent d’une démarche individuelle. Sur le terrain, une fois inscrits, les participants ne pourront pas être tutorés (ils sont trop nombreux), ils devront donc pour réussir faire preuve d’autonomie et utiliser des compétences acquises antérieurement. L’autonomie se définit comme la capacité d’une personne à ne pas dépendre d’autrui[1]. Elle peut s’entendre selon deux niveaux différents mais interdépendants (Linard, 2003).

–  Le niveau élémentaire des réflexes et automatismes d’autorégulation fonctionnelle : il permet aux individus de contrôler et de maintenir leur identité et leur activité propre au cours de leurs interactions avec l’extérieur.

–  Le niveau supérieur de la conduite intentionnelle : il recouvre les aspects liés à la liberté de décision de l’action volontaire, de l’intelligence et de la pensée réfléchie, mais aussi aux tensions et conflits des émotions et des sentiments.

Dans les MOOCs, certaines tâches facilitant l’autonomie traditionnellement assignées aux enseignants ou aux tuteurs sont déportées sur l’apprenant lui même, qui doit devenir pour réussir un Self-Directive Learner. Bouchard (2009) a analysé les discours provenant d’une série de 40 entretiens conduits auprès de salariés. Ces salariés occupaient des fonctions différentes mais avaient en commun d’évoluer au sein d’environnements changeants qui réclament de grandes capacités d’autonomie (ingénieur aéronautique, infirmière, trader etc.). Bouchard en conclue que l’autonomie des apprenants comprend les 4 dimensions suivantes :

–  La dimension conative : Cette dimension rassemble différents aspects psychologiques caractérisant l’apprenant : sa motivation, son degré d’initiative et de confiance en soi.

–  La dimension algorithmique : Cette dimension explore l’utilisation qui est faite par l’apprenant des ressources qui sont mises à sa disposition.

–  La dimension sémiotique : Elle explore la manière dont les ressources sont mises à la disposition de l’apprenant (livres, billets de blog, capsules vidéo, liens hypertextuels).

–  La dimension économique : La dernière dimension  concerne la perception de l’apprenant sur la valeur de son apprentissage, en d’autres termes, comment il perçoit le rapport qualité de l’offre vs coût/effort consentis.

Kop et Fournier (2010) montrent que les quatre dimensions présentées par Bouchard influencent le niveau de participation et le type d’activités réalisées par les apprenants de MOOCs. Ils ont analysé en utilisant de manière conjointe différentes démarches (observations, entretiens, analyses quantitatives de données fournies par la plateforme, questionnaires en ligne) le MOOC Personal Learning Environments, Networks and Knowledge (PLENK) qui a rassemblé 1641 participants. Les résultats qu’ils ont mis en évidence sont présentés dans le tableau ci-dessous :

Dimension conative
  • Les participants qui ont déjà suivi un MOOC sont les plus actifs sur le MOOC PLENK car ils ont davantage confiance en eux.
  • Les apprenants novices ont tendance à rester silencieux si le MOOC est également suivi par des experts.
  • Pour les apprenants novices, la participation d’experts a été un élément motivant pour s’inscrire à PLENK .
Dimension algorithmique
  • La surabondance d’informations conduit à la mise en place de stratégies personnelles parfois en s’appuyant sur l’aide des pairs.
Dimension sémiotique
  • Les suiveurs de PLENK utilisent volontiers les fils RSS et les # pour suivre les informations liées au MOOC.
  • Ils plébiscitent l’utilisation des réseaux sociaux dans leurs stratégies d’apprentissages
  • Les participants s’aident les uns les autres pour trouver les outils du Web social les plus pertinents pour collecter, mixer et stocker les informations liées au MOOC.
Dimension économique
  • Les participants sont à la recherche de MOOCs à forte valeur ajoutée
  • Les connaissances acquises au travers du MOOC PLENK sont considérées comme une extension de leur environnement personnel de travail.

De plus Kop et Fournier ont déterminé qu’une cinquième dimension avait joué un rôle important sur le niveau de participation et sur les activités menées par les apprenants de PLENK, les compétences (critical literacy) jugées nécessaires pour réussir à apprendre dans un MOOC. Leur recherche met en évidence que pour réussir un MOOC un apprenant doit posséder un haut niveau d’analyse critique et ne pas avoir d’aversion pour le risque et le changement.

Finalement, les MOOCs même s’ils sont gratuits et ouverts à tous ne semblent pas correspondre aux attentes et aux besoins de tous les apprenants.

Références

Bouchard, P. (2009). Pedagogy without a teacher: What are the limits? International Journal of Self-Directed Learning, 6(2), 13-22. Retrieved from http://www.sdlglobal.com

Linard, M. (2003). « Autoformation, éthique et technologies : enjeux et paradoxes de l’autonomie ». In Albero, B. (dir.). Autoformation et enseignement supérieur. Paris : Hermès-Lavoisier. pp. 241-263.

Kop, R., & Fournier, H. (2010). New Dimensions to Self-directed Learning in an Open Networked Learning Environment,. International Journal of Self-Directed Learning, 7(2), 1 20.


[1] Définition consultable sur le site du dictionnaire en ligne Petit Larousse : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais

2 commentaires sur “Suivre un MOOC, c’est être un Self Directed Learner

  1. Pingback: Suivre un MOOC, c’est être un Self ...

  2. Pingback: Mooc | Pearltrees

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 octobre 2013 par dans Articles, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :