Isabelle Quentin

Usages, numérique, éducation, réseaux d'enseignants, MOOC

MOOC : l’enseignant au coeur du dispositif

Les résultats présentés ici s »appuient sur l’analyse de contenu de 23 entretiens conduits auprès d’apprenants de MOOC. Notre échantillon est composé de 9 hommes et de 14 femmes. L’âge moyen des répondants est de 43 ans. Le répondant le plus jeune a 25 ans et le plus âgé 48 ans. Les répondants exerçant une professionnelle proche du secteur éducatif sont nombreux (15 /23). Trois ingénieurs ont également accepté de nous répondre, ainsi que deux entrepreneurs et un chef de projet travaillant pour la Direction des Services Informatiques (DSI) pour un groupe évoluant dans le secteur de la distribution. Enfin, deux jeunes gens venaient de terminer leurs études et étaient à la recherche d’un emploi au moment des entretiens. 17 répondants sur 23 déclarent posséder ou préparer un diplôme au moins équivalent au master 2. Dans notre échantillon un répondant fait toutefois figure d’exception, puisqu’il est titulaire d’un baccalauréat. Aujourd’hui entrepreneur, il est autodidacte.

Dans cet article, je rends compte des discours des répondants relatifs à la place de l’enseignant dans le dispositif MOOC telle qu’elle a été présentée dans les discours des répondants. Comment l’enseignant est perçu ? Quelle est son importance sur l’engagement des apprenants ? Quel lien les apprenants font-ils entre l’enseignant et leur perception du MOOC ?

Les premières minutes de la vidéo d’introduction du MOOC se révèlent très importantes. En fonction de la qualité d’orateur de l’enseignant et de son charisme, les apprenants peuvent décider en quelques instants de s’investir ou non dans le MOOC.

Je pense que sur les premières minutes, je suis très en critique, on est à l’écoute on est critique et puis au fur et à mesure soit il arrive à te capter soit il te perd. U10

Le choix de suivre un MOOC se fait bien entendu par rapport au contenu annoncé dans le syllabus mais aussi en fonction du curriculum vitae de l’enseignant. L’université dans laquelle il travaille et son expérience professionnelle sont également prises en compte. Certains apprenants n’hésitent pas à faire une recherche sur Internet pour mieux cerner le profil de l’enseignant qui va leur dispenser le cours.

C’est une chance incroyable. Suivre un cours d’un professeur de Tokyo ou de Princeton ou de Californie. U19

Il se trouve que lorsque j’ai vu le CV de Rémi Bachelet[1], j’avais regardé ce qu’il faisait, j’ai vu qu’il était pertinent sur le sujet. U20

Les répondants décrivent le développement d’une certaine proximité qui s’établit entre eux et l’enseignant au fur et à mesure de l’avancement du MOOC. Les cours deviennent ainsi des sortes de rendez-vous hebdomadaires. Parfois le MOOC est renommé par les apprenants et devient le MOOC de l’enseignant. Par exemple U15 parle du MOOC de Rémi Bachelet et non plus du MOOC ABC de la gestion de projet.

Les répondants qui décrivent une expérience positive de leurs apprentissages sur un MOOC sont très élogieux à propos des enseignants porteurs du MOOC. Ces propos portent à la fois sur les compétences que le répondant attribue à l’enseignant et sur certains attributs de sa personne.

Il a une agilité d’esprit et une agilité d’appropriation sur ces nouveaux outils disponibles sur le web qui est proprement incroyable. Surtout pour un enseignant de ce niveau. U20

J’ai été vraiment complètement séduite par la qualité pédagogique de tous les processus et de la personne de X. U22

Il a vraiment un certain charisme. Cette petite musique, cette voix ! U8

Les répondants qui relatent une expérience négative à propos d’un MOOC sont nombreux à attribuer leur déception à l’enseignant qui soit n’était pas assez présent, soit pas assez charismatique.

Personne ne dirigeait vraiment ce MOOC. Chacun était leader et suiveur. U1

Non pas de l’ennui si ce n’est lorsqu’il vient du prof lui même. Certains professeurs on n’arrive pas à accrocher et cela se révèle surtout dans les sciences humaines. U10


[1] Rémi Bachelet est l’enseignant principal du MOOC ABC de la gestion de projet proposé par l’Ecole Centrale de Lille.

9 commentaires sur “MOOC : l’enseignant au coeur du dispositif

  1. Pingback: MOOC : l'enseignant au coeur du dispositif | MO...

  2. Pingback: MOOC : l'enseignant au coeur du dispositif | R&...

  3. Pingback: MOOC : l'enseignant au coeur du dispositif | FL...

  4. Pingback: MOOC : l'enseignant au coeur du dispositif | Fr...

  5. Laure Chotel
    6 février 2014

    Isabelle, on dirait que, dans les commentaires des participants, cela vaut surtout pour les MOOC où un enseignant porte à lui seul le MOOC. Qu’en est-il pour des MOOCs comme Itypa, portés par plusieurs personnes et où les visio sont prises en charge par différents intervenants extérieurs en fonction de leurs compétences sur des thématiques précises ?

    J'aime

    • isabellequentin
      6 février 2014

      En fait, les réponses sont assez similaires. Par exemple sur ItyPA, Les qualités et le CV de Christine Vaufrey et de JM Gilliot sont souvent mises en avant (davantage que celles des différents intervenants)

      J'aime

  6. Pingback: MOOC : l'enseignant au coeur du dispositif | Nu...

  7. Pingback: MOOC : l'enseignant au coeur du dispositif | ed...

  8. Pingback: MOOC : l'enseignant au coeur du dispositif | TI...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 6 février 2014 par dans Articles, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :