Isabelle Quentin

Usages, numérique, éducation, réseaux d'enseignants, MOOC

MOOC, intentions pédagogiques et attentes des apprenants

Les résultats que je présente dans cet article sont issus des analyses des réponses à un questionnaire récemment posté en ligne. Je demandais aux participants des MOOC francophones, ItyPA et ABC de la gestion de projet de se prononcer sur ces différentes affirmations selon une échelle allant de « pas du tout d’accord » à  « tout à fait d’accord ».

J’ai obtenu 50 réponses parmi les participants du MOOC ItyPA et 40 de participants du MOOC ABC de la gestion de projet.

Sur les six affirmations proposées, deux ont déjà été analysées et les résultats ont été présentés dans deux billets précédents*. Les réponses des deux affirmations suivantes sont analysées dans ce billet :

  1. Dans ce MOOC j’apprécie beaucoup la liberté : je peux suivre le cours où et quand je veux.
  2. Dans ce MOOC, j’apprécie de pouvoir contribuer à améliorer le contenu et les modalités du cours.

L’introduction dans la vie quotidienne de terminaux de réception extrêmement mobiles (ordinateurs portables, tablettes, Smartphones) permet aux apprenants de suivre leur MOOC où et quand ils le souhaitent. Les participants d’ItyPA et d’ABC de la gestion de projet sont nombreux à avoir déclaré apprécier la liberté laissée dans un MOOC. Cet accord est davantage marqué pour les participants du MOOC ABC de la gestion de projet puisque 35 répondants sont 40  se disent tout à fait d’accord avec cette affirmation.

ItyPAMOOC ItyPA

GdPMOOC GdP

Un seul répondant d’ItyPA et un seul répondant d’ABC de la gestion de projet disent ne pas apprécier cette liberté. On peut faire l’hypothèse que ces deux répondants auraient souhaité un cadrage plus strict des activités proposées.

Pour la seconde proposition, les répondants du MOOC ItyPA ont été 14 / 50 soit 28 % à déclarer ne pas être du tout d’accord ou être plutôt pas d’accord. Ce pourcentage me semble élevé. En effet, ItyPA est un MOOC conçu selon les principes du connectivisme. Selon ces principes, l’apprentissage est un processus qui se produit dans des environnements flous composés d’éléments de base changeants. La production de connaissances s’établit lors de connexions entre l’apprenant et d’autres individus et donc est le fruit de ce que chacun peut apporter.

3MOOC ItyPA

Ceci est d’autant plus surprenant si l’on s’intéresse aux réponses des personnes inscrites sur le MOOC Gdp (MOOC souvent présenté comme un xMOOC). Elles sont 75 % à avoir répondu positivement à l’affirmation « Dans ce MOOC, j’apprécie de pouvoir contribuer à améliorer le contenu et les modalités du cours ».

4MOOC GdP

Tout se passe comme si les intentions pédagogiques des concepteurs avaient assez peu d’influence sur certains aspects du profil des participants et que le choix de suivre un MOOC plutôt qu’un autre dépende d’autres critères que l’intention pédagogique du concepteur. Un nouvelle piste à creuser ….

——-

* les deux billets précédents sont accessibles aux adresses http://wp.me/p27ZAk-rs et http://wp.me/p27ZAk-rc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 décembre 2014 par dans Articles, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :