Isabelle Quentin

Usages, numérique, éducation, réseaux d'enseignants, MOOC

L’apprenant de MOOC : pas un mais des profils

Les résultats que je présente dans cet article sont issus des analyses des réponses à un questionnaire récemment posté en ligne. Je demandais aux participants des MOOC francophones, ItyPA et ABC de la gestion de projet de se prononcer sur ces différentes affirmations selon une échelle allant de « pas du tout d’accord » à  « tout à fait d’accord ». J’ai obtenu 50 réponses parmi les participants du MOOC ItyPA et 40 de participants du MOOC ABC de la gestion de projet.

Sur les six affirmations proposées, quatre ont déjà été analysées et les résultats ont été présentés dans trois billets précédents*. Les réponses des deux dernières affirmations sont présentées et analysées dans ce billet :

  1. Grâce à ce MOOC, je peux développer mes connaissances compétences professionnelles et personnelles.
  2. A travers ce MOOC, je cherche à faire reconnaître mes connaissances et mes compétences, par mon employeur, mon institution de formation, mes pairs : les badges et la réussite à l’examen sont importants pour moi.

Les réponses à la première affirmation sont proches même si les apprenants du MOOC ABC de la gestion de projet ont été plus nombreux à déclarer qu’ils étaient tout-à-fait d’accord. Les réponses des apprenants du MOOC ABC de la Gestion de projet ont été les suivantes :

GdpLes réponses des apprenants du MOOC ItyPA ont été les suivantes :

ItyPACe qui me semble surprenant dans ces réponses, ce sont les 3 apprenants du MOOC ABC de la gestion de projet et les 2 apprenants du MOOC ItyPA qui ont répondu ne pas pouvoir développer ou chercher à développer leurs connaissances compétences professionnelles et personnelles en suivant ces MOOC. Leurs réponses méritent sans doute des analyses complémentaires afin de mieux les comprendre. Ces apprenants sont-ils déçus de leur MOOC ou bien les MOOC leur apportent-ils autre chose que le développement de leurs compétences ou de leurs connaissances ?

Pour la seconde affirmation, les réponses sont davantage contrastées parmi les apprenants des 2 MOOC. Les réponses des apprenants du MOOC ABC de la Gestion de projet ont été les suivantes :

GdpLes réponses des apprenants du MOOC ItyPA ont été les suivantes :

ItyPALes apprenants du MOOC ABC de la Gestion de projet sont 23 sur 40 à avoir déclaré rechercher une reconnaissance de leurs apprentissages et donner une place importante aux certificats et aux badges. La situation est totalement inversée pour les réponses des apprenants du MOOC ItyPA. Ceci montre qu’il n’existe pas un mais des profils d’apprenants de MOOC. Ils n’ont pas tous les mêmes intentions, ni les mêmes motivations pour s’investir dans ce type de cours en ligne. Par ailleurs, plusieurs chercheurs ont établi un lien entre les activités d’apprenants et leur engagement sur les MOOC. Par exemple, Ramesh & al (2013)** ont catégorisé 3 niveaux engagements :

  • Les apprenants actifs : Apprenants qui montrent des signes explicites d’engagement en postant des messages sur les forums de discussion, soumettant des quiz et des évaluations.
  • Les apprenants passifs : Apprenants qui montrent des signes plus implicites d’engagement comme le visionnage des vidéos, la lecture des messages publiés par d’autres sur les forums. Ces apprenants n’ont pas d’activité visible sur le MOOC.
  • Les apprenants désengagés : Apprenants qui montrent les signes de désengagement ou montrent une diminution significative de leurs activités dans le MOOC.

Souvent, un nombre important d’apprenants engagés et actifs est présenté comme un indicateur de succès d’un MOOC. Or,  les apprenants qui ne sont pas intéressés par les certificats ou les badges, peuvent choisir de ne pas réaliser certaines activités. Ces activités parfois rendues indispensables par les concepteurs de MOOC pour obtenir les badges et les certificats peuvent ne pas correspondre aux attentes de certains types d’apprenants et donc ne pas être réalisées.

* les trois billets précédents sont accessibles aux adresses http://wp.me/p27ZAk-rs et http://wp.me/p27ZAk-rc et http://wp.me/p27ZAk-rH

** Ramesh, A., Goldwasser, D., Huang, B., Daumé III, H., & Getoor, L. (2013). Modeling learner engagement in moocs using probabilistic soft logic. In NIPS Workshop on Data Driven Education.

2 commentaires sur “L’apprenant de MOOC : pas un mais des profils

  1. Michel J. Boustani
    23 décembre 2014

    Bonjour Isabelle,
    Votre billet est excellent, toutes mes félicitations,
    enfin un regard simple, efficace et à la portée de tous quant aux explications, la démarche et les conclusions
    Cela est tellement plaisant de vous lire. Lorsque je compare votre article aux gesticulations verbales des fameux experts qui ne savent pas comment étaler leur manque de sensibilité envers leur audience …
    J’espère que vous ne verriez pas d’inconvénients à ce que je me réfère à votre article (en vous citant bin entendu) lors de mes articles d’opinions sur la question.
    Michel

    J'aime

    • isabellequentin
      23 décembre 2014

      Merci beaucoup,
      Ce qui est intéressant c’est la multiplicité des points de vue, méthodes d’analyse et pouvoir lire des articles rédigés par d’autres🙂. Cela est toujours très enrichissant. Vous pouvez bien sûr utiliser mes articles. Ils sont faits pour être partagés et commentés.
      Isabelle

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 décembre 2014 par dans Articles, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :